Concerts

 
Photo de l'artiste

© Droits réservés

Titre :

Auteur :

Compositeur :

Copyright :

Éditeur :

Album :

Label :

AgoriaArtiste

Biographie



Dix après son premier album, ‘Blossom’ chez PIAS recordings, salué par la critique, Agoria ne cesse de prospérer et est devenu un vrai pionnier de son style, créant un mélange épique entre dub et acid.


Ses trois albums consécutifs (‘The Green Armchair’ 2006, la bande originale ‘Go Fast’ 2008 et ‘Impermanence’ 2011) l’ont rendu incontournable et le site de référence Resident Advisor a placé sa compilation ‘At The Controls’ dans son top 20 des meilleures sorties de la décennie (2000-2010). Ses productions ont croisé la route d’un certain nombre d’artistes reconnus tels que Tricky, Neneh Cherry et Ann Saunderson.


Agoria se soucie davantage de la musique que des titres. En tant qu’ancien étudiant en cinéma, il a récemment créé FORMS, une œuvre visuelle et conceptuelle dans laquelle le DJ n’est qu’un élément – le moteur de la musique – enveloppé dans une vaste structure balayée de mapping vidéo, d’images scénarisées et de compositions graphiques. FORMS nous emmène au cœur du monde industriel, de l’essence absolue de la musique électronique, de son architecture et de son histoire.


Voir un extrait de FORMS


youtube.com/watch?v=EC7iLBkntV0 (supported by Getty Images)


Agoria est aussi l’un des membres fondateurs du festival des Nuits Sonores à Lyon, sa ville de toujours. Né de la répression des institutions envers la vie nocturne, le festival des Nuits Sonores a mis de côté ses origines rebelles pour devenir l’un des plus célèbres, pour sa musique et son intégration avec la communauté lyonnaise, avec aussi des ateliers de DJ pour les enfants, le tout se déroulant dans de magnifiques bâtiments historiques.


nuits-sonores.com


residentadvisor.net/feature.aspx?1608


Sebastien Devaud AKA Agoria a grandi dans la campagne française. Son père était architecte et sa mère professeur d’espagnol. Son nom de scène vient du nom d’une série d’événements qu’il avait lancé étant adolescent, Agora, signifiant ‘lieu de rencontre’ en grec ancien.


Les qualités de producteur d’Agoria sont convoitées par le monde du cinéma et de la mode, comme pour la bande originale du film ‘Go Fast’ produit par Luc Besson et dirigé par Olivier Van Hoofstad. Il s’occupe désormais de l’identité musicale de la marque haut de gamme Courrèges et a récemment produit le premier album de la chanteuse Kid A qui apparaissait sur son dernier album.


En 2011, il livrait un mix pour la série de compilations du club londonien Fabric, un de leurs plus grands succès à ce jour. La même année, il sortait son album, ‘Impermanence’  avec Carl Craig et Seth Troxler, sur son propre label InFiné. Créé en 2006 comme un ‘laboratoire’ sans règle et loin des tendances, présentant de nouveaux et jeunes talents venus du monde entier, l’aventure InFiné appartient désormais au passé pour Agoria qui a préféré se retirer du label pour se concentrer sur de nouveaux projets musicaux.


Entre ces différentes activités, il réussit à garder le plaisir de jouer avec plus de 100 dates par an qui le font voyager à travers l’Europe, les Etats-Unis, l’Amérique du Sud et dans certaines des villes les plus avant-gardistes du monde. Il apprécie particulièrement le Japon pour sa nourriture, ses particularités et sa nature humoristique. En bon français, il sait que partager et rire sont les ingrédients clés d’une bonne vie.


Lire l’article de Resident Advisor sur Agoria


residentadvisor.net/feature.aspx?1303


Ecouter les podcasts et les récentes sorties d’Agoria soundcloud.com/agoria


Sa discographie discogs.com/label/Infin%C3%A9