Concerts

 
Photo de l'artiste

© François Folcher

Titre :

Auteur :

Compositeur :

Copyright :

Éditeur :

Album :

Label :

KassavArtiste

Biographie

« Sa zot fè dépi tan a ? - Nou la ! » Eh bien oui, nous sommes là! Avec toujours de nouveaux sons, de nouvelles énergies, une puissance renouvelée.


« Ki jan zot yé - Nou la ! » Nous allons bien, calmement, fermement. Toujours présents, au pays ou à Paris, travaillant pour la musique et notre communauté, sans vacarme et sans grands mots ronflants.


« Nou la », comme chacun d'entre vous, avec les combats, les émotions, les joies de chaque jour.


« Es zôt pé baÿ on ti lanmen ? - Nou la !» Fidèlement, toujours là.


Depuis vingt ans, disque après disque, vous nous faites la confiance d'accueillir nos chansons dans votre vie, et nous ne pouvions pas vous refuser de nouveaux refrains pour accompagner vos moments de doute ou de blues, vos journées de plaisir ou de fête. « Nou la, nou byen la ». Nous sommes bien là, enracinés, confiants, créatifs. Et ce n`est pas parce que nous avons inventé le zouk que nous allons nous en tenir là. « Nou la » est une étape de plus dans l'évolution de notre musique, fondée sur les rythmes traditionnels de Guadeloupe et de Martinique, mais ouverte sur le monde et sur notre temps.


Si, dans Fèy viré, Jean-Claude Naimro chante à la manière des crooners des bal gran moun, ce n'est pas pour se transporter avant-guerre, mais pour inventer la plus actuelle des mazurkas. Si je célèbre le tambour dans Tonbé léta, c'est dans son union avec toute l'électronique d'aujourd'hui, au service du plaisir et de la danse. Si, dans Bayo lanmen, Jacob Desvarieux retrouve la sonorité de l'accordéon et du saxophone soprano que nous entendions jadis dans les fêtes de nos communes, elle se marie avec des cordes très Beatles et nos habituels cuivres couleur funk. Nous nous sommes isolés trois mois en Martinique, près de notre inspiration première, pour concevoir et écrire un album qui entre dès sa première note en résonance avec la réalité quotidienne et spirituelle de notre communauté. Et, maintenant, nou la, nou byen la, avec toujours l'envie de dire haut et fort nos fiertés et nos inquiétudes de citoyens antillais : l'appel de Patrick Saint-Eloi au réveil des énergies dans « Loko », l'ironie de Jean-Philippe Marthély devant les politiciens amateurs dans « Politikman », les encouragements de Jacob Desvarieux après le cyclone Leny dans « Pa lagé », la voix de notre terre dont je me fais l'écho dans « Doumbé doum » ... Eh oui, nou la ! Plus que jamais heureux de porter ce message de force et de chaleur que vous êtes si nombreux à écouter et à reprendre, aux Antilles, en France et partout dans le monde où le soleil éclaire les coeurs. Vous nous manquiez, et d'autant plus que nous savions que vous attendiez un nouveau disque de Kassav', après la grande fête de notre vingtième anniversaire à Bercy. Le voici. Nou la.